Romain Rolland

Rolland, Romain

Franz.Schriftsteller und Nobelpreisträger (1866-1944). Autograph letter signed [Paris]. 1 p. 8vo. Mit Umschlag.
$ 2,704 / 2.500 € (60576)

To German publisher Velhagen & Klasing, thanking for sending a new translation of extracts of his 10 „Jean-Christophe“ novels. - Together with 2 typed letters signed by Rolland’s wife Marie to Annelie Meixner in Würzburg.

buy now

Rolland, Romain

Franz. Schriftsteller und Nobelpreisträger (1866-1944). Autograph letter signed Vézelay. 2 pp. 8vo.
$ 2,704 / 2.500 € (60577)

To German publisher Velhagen & Klasing, thanking for sending a new translation of extracts of his 10 „Jean-Christophe“ novels. - Together with 2 typed letters signed by Rolland’s wife Marie to Annelie Meixner in Würzburg.

buy now

Rolland, Romain

Franz. Schriftsteller und Nobelpreisträger (1866-1944). Autograph letter signed. Paris. 8vo. 2 1/2 pp.
$ 2,704 / 2.500 € (60657)

On Sunday, he goes to London in order to „assister au dîner et à la réception du P.E.N. (Club international d’écrivains) fondé par Galsworthy, dont je suis membre d’honneur : j’y vais rencontrer Wells, Thomas Hardy, Ibañez, Johan Bojer, Gerhard Hauptmann, etc. Cela peut être intéressant. On donnera pour nous à Stratford une représentation du Songe d’une nuit d’été. Peut-être sera-t-il possible d’en faire envoyer des photos à Comœdia ?“ […] He then talks about the business of the Ollendorff bookstore.

He complains about „l’étouffement des volumes Ollendorff dans beaucoup des librairies de la rive gauche, et notamment à l’Odéon, où je n’ai pas vu un seul de mes livres exposés. Je vous signale les agissements d’Albin Michel, qui encombre entièrement, à lui seul, les devantures de librairies de gares, en Suisse“ Good news: „L’Humanité consent à se dessaisir des Précurseurs, et autorise la librairie Ollendorff à les reprendre. Elle est satisfaite d’en avoir vendu 9000 exemplaires“. After that, he talks about the rights of H.G. Wells : „Il est essentiel que vous obteniez au plus tôt de Crès (ou de la Sirène) l’abandon formel par écrit du contrat non exécuté. Au reste, Wells me paraît avoir tous les droits de rompre sans autres formes avec la Sirène et Crès, puisqu’ils n’ont pas tenu leurs engagements […]“.

buy now

Rolland, Romain

französischer Schriftsteller, Musikkritiker, Nobelpreisträger und Pazifist. (1866-1944). Autograph manuscript signed. Villeneuve. 8vo. 1 p. (225 : 150 mm). Büttenpapier.
$ 2,704 / 2.500 € (61310)

20 lines about Victor Hugo: „J’avais seize ans, je m’étais arrète, pur une nuit, à la petite ville de Villeneuve, sur le Léman, dans les roseaux. J’appris que se trouvait à l’hotel Byron Victor Hugo. […]“.

buy now

Rolland, Romain

französischer Schriftsteller, Musikkritiker, Nobelpreisträger und Pazifist. (1866-1944). Eigenh. Brief m. U. Villeneuve. 8vo. 4 pp.
$ 3,786 / 3.500 € (61359)

Hübscher Brief an Maurice Delamain vom Verlagshaus Stock über Goethe und über die Brüder Jérôme (Ernest) und Jean Tharaud: „[…] Je vous remercie de m’avoir envoyé un nouvel exemplaire des Lettres de Goethe à Mme de Stein. Les Affinités sélectives seraient certainement un livre intéressant à publier, bien qu’en le Goethe de ce temps – pleinement maître de son intelligence – la sève du sentiment commençât à se figer. Mais a-t-on jamais donné […] une bonne traduction des Lehrjahre de Wilhelm Meister ? Il y a là un flot de ,poésie et vérité’.

Surtout les premiers livres sont d’une beauté, d’une fraîcheur et d’une spontanéité, d’une richesse d’émotion et d’observation – qui me paraissent uniques dans l’œuvre de Goethe – (bien sûr en laissant à part les incomparables poésies). – Je suis convaincu que ce serait une découverte pour le grand public français. Vous voulez bien me parler d’Ernest Tharaud. Permettez-moi de vous répondre en quelques mots confidentiels. J’ai beaucoup aimé Ernest Tharaud (non son frère) et je conserve un souvenir affectueux de ces années, dont il me semble avoir imparfaitement rappelé l’amicale intensité, dans son livre sur Péguy. C’était pour lui et moi, des années difficiles ; et nous nous sommes alors mutuellement aidés ; il m’a et je lui ai témoigné une confiance entière. Cela ne peut s’oublier. D’autant moins ai-je compris son éloignement et son silence, depuis quatorze ans, lorsque j’étais livré à tant d’inimitiés. Quatorze ans de silence dont une grande épreuve. On ne retrouve plus après les hommes et les sentiments comme on les avait quittés. L’affection demeure peut-être, mais la confiance est blessée. Il y a dans ces conditions quelque peine à reprendre l’entretien interrompu. On ne peut plus se parler sans arrière-pensée. De plus, en quatorze ans, chacun de nous a marché. J’ai peur que nos chemins ne se soient beaucoup écartés. C’est pourquoi je ne croirais pas opportun de nous revoir. Mais puisque l’occasion s’en offre grâce à vous, je serai heureux qu’Ernest Tharaud sût que je lui garde ma gratitude de l’amitié d’autrefois […]“ - Mit Eingangsstempel der Librairie Stock, Paris.  .

buy now

Rolland, Romain

französischer Musikschriftsteller und Pazifist, Nobelpreis für Literatur (1915), (1866-1944). Eigenh. Brief m. U. Villeneuve. 8vo. 1 p.
$ 1,298 / 1.200 € (61395)

Mit einer Absage an einen Veranstalter, der ihn als Redner an einer politischen Veranstaltung in der Schweiz gewinnen wollte, was Rolland aus prinzipiellen Gründen ablehnt.

buy now

Rolland, Romain

französischer Musikschriftsteller und Pazifist, Nobelpreis für Literatur (1915), (1866-1944). Eigenh. Brief m. U. o. O. Kl.-8vo. 4 pp.
$ 2,704 / 2.500 € (61398)

An einen „Cher ami“ titulierten Komponisten, der vor einer Reise in den Süden steht und der an der Vertonung einer griechischen Tragödie arbeitet – möglicherweise Maurice Emmanuel (1862-1932), der damals an einem „Prométhée enchainé“ nach Aeschylus arbeitete. Zuerst jedoch mit Gesundheitsratschlägen, die recht eindrücklich den Hypochonder Rolland vorführen. „[…] Je ne dois pas influer sur votre décision, – en admettant que je le puisse. Je ne vous dirais pas: ,A votre place, j’agirais de telle ou telle façon’.

Je vous dirai: ,Consultez deux seules choses: 1re votre santé; (pesez bien la question de voyage mer, du soleil, et du coucher en plein air) 2e votre art (Que vous commande la voix intérieure?) – Pas une chose de plus: ni plaisir ni utilité. Cela n’a rien à voir avec l’art. – Si la voix de l’art vous dit: ‘Il faut partir’, partez – (sous réserve bien entendu, de vos conditions de santé). Si elle vous dit : ,C’est mieux de rester’ restez, et n’ayez pas de regret de la décision prise […] Défiez-vous du mistral, et des changements trop brusques du chaud et du froid, dans ce pays du midi. J’y ai été deux fois, j’y ai pris deux bronchites. Il faut bien plus faire attention aux refroidissement, (quand on est comme vous et moi dans les pays du Midi que tous les pays du Nord. – Soyez prudent, et rappelez-vous que les Américains sont beaucoup plus aguerris que nous au grand air et aux exercices physiques Prenez donc toujours beaucoup plus de précautions que vous n’en verrez prendre à vos compagnons de voyage. Puisque vous devez écrire de la musique pour une tragédie grecque, avez-vous lu les quelques fragments de mu- sique grecque que l’on a retrouvés ? Il n’est pas question de faire de l’archéologie et de les imiter. Mais il y a une couleur, qu’il est bien de connaître. Ci joint deux courts fragments. […]“.

buy now

Rolland, Romain

French poet and Nobel laureate (1866-1944). 12 L.A.S. Paris et Villeneuve (Vaud). 22 pages formats divers, 4 enveloppes et 3 adresses (cartes postales).
$ 9,194 / 8.500 € (62455)

Au critique musical Robert Brussel. [Paris 22 décembre 1901]. Richard Strauss avait promis de lui envoyer Feuersnot, mais il ne l’a pas reçu : « Savez-vous où la partition est éditée ? Je demanderai qu’on me l’envoie ; et je vous donnerai quelques lignes pour la revue »... Vendredi [7 mars 1902], recommandant des correspondants en Allemagne : Dr Franz Wüllner, directeur du Conservatoire de Cologne ; Dr Erich Prieger, à Bonn – « C’est le grand collectionneur dont je vous ai parlé qui a des mss.

de Beethoven, Haydn, Bach, etc. » – ; Dr Julius Wegeler, à Coblence, « le petit-fils de l’ami intime de Beethoven, mari d’Éléonore de Brenning ». « Le premier vous sera surtout utile, pour les concerts. C’est un célèbre Kapellmeister. – Son fils s’est fait une grande réputation en chantant les lieder de Beethoven et de Brahms »... Samed i [21 novembre 1903] : « Je serais bien content que vous pussiez parler de l’École dans Musica. Pour les photographies des conférences, rien de plus facile »... 5 juillet 1909 : allant à la Bibliothèque pour rapporter des livres, il passera lui « donner mon nouveau Christophe »... Jeudi matin [2 décembre 1909]. Il a eu tort de lui rapporter ce qu’on venait de lui raconter. « Il suffit que Dukas soit l’ami de L., pour que je regarde tous ces bruits malveillants comme faux. J’ai trop de sympathie pour le talent de L., pour n’en être pas heureux. Et je ne saurais répondre mieux à ces bruits, en ce qui me concerne, qu’en vous priant, si vous rencontrez L., de lui rappeler que je souhaiterais vivement qu’il prît part – et à notre organisation de la rue de la Sorbonne – et à notre Revue musicale »... Il invite Brussel à l’accompagner au cours d’Henri Expert, à l’École Niedermeyer... Villeneuve 27 novembre 1937 : « Je ne fais plus aucune conférence. Voulez-vous transmettre à la Fondation musicale Reine Élisabeth tous mes remerciements d’avoir songé à moi »... 1er novembre [1908 ?] : « Je passe presque toutes mes journées aux bibliothèques de musique, pour préparer mon cours de la Sorbonne »… Etc. Jeudi soir [début 1902], à Eugène Morel, envoyant un manuscrit d’André Suarès pour la Revue d’art, évoquant son analyse de Feuersnot de Strauss, et le dîner Brandès, pour lequel il propose des convives (Bédier, Geffroy, Maeterlinck, etc.). 23 mars [1904], et 24 janvier 1905, à Marie-Louise Pereyra, sur son « double métier de professeur et de critique », et la demande de Vincent d’Indy de « quelques lignes pour le programme de l’Incoronazione »....

buy now

Rolland, Romain

French poet and Nobel laureate (1866-1944). 6 L.A.S. 11 pages et demie la plupart in-8 (une au dos d'une carte postale illustrée représentant le lac des Quatre Cantons).
$ 5,408 / 5.000 € (62456)

Belles lettres à son ami Maurice Pottecher, auteur dramatique et créateur du Théâtre du Peuple à Bussang (Vosges). [Paris] 11 octobre 1910. Il a seulement parcouru sa dernière pièce, mais cela suffit pour l'en féliciter. Lui-même a peu travaillé, ces vacances : ''je subis de temps en temps des assauts de Malinconia. La formidable crise morale du temps présent, tout ce vieux monde qui craque, cette tempête qui nous emporte vers un avenir vertigineux, – il y a de quoi donner la fièvre''...

Il compte passer l'année à lire et à se recueillir, il ne sait où : la ''Potinière'' parisienne, ''où les petits amours-propres, les petites rancunes, les petites polémiques personnelles, les réclames éhontées, priment l'art véritable'', le répugne. ''J'ai eu aussi à subir beaucoup de petites méchancetés de la part des critiques musicaux. Ils ne me pardonnent pas La Foire sur la place''... Il explique pourquoi il a refusé la critique musicale à Excelsior... Par ailleurs, Jean-Christophe aussi ''passe par une crise''... 8 novembre [1910]. Toujours alité, il souffre beaucoup : ''L'examen radiographique a révélé des dégâts plus importants qu'on n'avait cru d'abord. La partie supérieure de l'humérus gauche est en miettes ; et la jambe gauche est aussi fort abîmée. Je suis condamné à l'immobilité pour assez longtemps encore''... [Genève] 16 février 1916. ''Ne croyez pas que je m'affecte des attaques contre moi, (comme ma pauvre maman). D'abord, je reçois tant d'encouragements, et de tous les pays, à commencer par le mien, que je serais véritablement un ingrat de me plaindre. Et de plus je n'ai aucune inquiétude sur l'opinion future. Je voudrais hélas ! n'avoir pas plus d'inquiétudes pour mon pays que pour moi. Ma pensée, bien loin d'être ébranlée, s'est encore raffermie depuis que j'ai écrit : Au-dessus de la mêlée''... Il a assisté la veille au meeting de la mission Ford et causé avec quelques délégués. Tout ce qu'on en dit dans la presse est faux : ''aucun obstacle n'est capable d'arrêter ces hommes énergiques, ces idéalistes de bonne trempe, qui ont l'habitude des réalités, et disposent de moyens puissants. [...] Vous ne pouvez savoir le bonheur que j'ai eu à les entendre parler. On ne sait plus en Europe ce que c'est qu'un homme libre, avant d'avoir causé avec un de ces citoyens de la grande République. Je doute que je finisse mes jours, de ce côté des mers''... 18 novembre 1918. ''En ces jours de bruyante délivrance, ma pensée va aux deuils et aux peines qui ont payé la joie présente, et qu'elle ne paiera jamais. Avant tous, c'est à vous qu'elle va. Un mot seulement pour vous dire que je vous aime bien, – vous et lui''... 13 juillet 1920. Il aime beaucoup le nouveau livre de son ami. ''Oui, nous savons, mieux que personne, que le rire est une forme du courage et de la liberté. La liberté de l'âme, qui domine la cruelle sottise du monde et notre propre douleur''... Schoeneck sur Beckenried 7 août 1921. ''En ce jour de réouverture du vieux théâtre, – auquel sont attachés tant de vos souvenirs (et aussi, des miens) ma pensée affectueuse s'en va vers vous. Puisse ce jour d'été splendide marquer la date d'une ère féconde, glorieuse pour le Théâtre du Peuple, – et surtout bienfaisante et sereine pour ceux qui en ont toujours été l'âme [...]. Je n'oublie pas quel courage il leur a fallu pour rebâtir l'œuvre et reprendre l'action''....

buy now

Rolland, Romain

French writer and Nobel Laureate (1866-1944). Autograph letter signed. no place. 8vo. 3 pp. With autograph envelope.
$ 2,704 / 2.500 € (62838)

To the Belgian writer and translator Georges Khnopff about a book of the British author Douglas Goldring „The Fortune“. „Peu d'éditeurs parisiens acceptent à présent des traductions étrangères, par suite du manque de papier et des difficultés de publication, qui les obligent à se restreindre aux nouveautés françaises. - Crès fait exception“. He also recommends the library F. Rieder whose translations department is very experienced and led by Bazalgette, the French translator of Walt Whitman: „je lui parlerai du livre; sûrement, il s'y intéresserait. - Mais je dois vous avertir que les conditions pécuniaires qui sont offertes sont généralement très modestes“.

buy now

Rolland, Romain

franz. Schriftsteller und Nobelpreisträger (1866-1944). Briefkarte mit eigenh. Unterschrift. Villeneuve. 8vo. 1 p.
$ 216 / 200 € (76768)

Albumblatt mit Namenszug unterhalb seines Portraits. - Rolland wurde 1915 als dritter Franzose mit dem Nobelpreis für Literatur ausgezeichnet.

buy now

Rolland, Romain

franz. Schriftsteller und Nobelpreisträger (1866-1944). Eigenh. Brief mit Unterschrift. Villeneuve. 8vo. 2 pp.
$ 703 / 650 € (76769)

An einen Autographensammler, der Rolland bat, ihm bei behilflich zu sein, ein Autograph von Gandhi zu ergattern: „On peut demander des autographes à des hommes de lettres ci cela ne tire pas à conséquence. Mai je ne trouve pas convenable de se livrer à ce petit jeu, avec des apotres, dont la vie est donée au service de Dieu et des hommes. Est-ce que vous auriez le toupet d’en demander à Jésus Christ! Je ne me charge donc pas de transmettre votre requete. si vous la faites, faites-la vous-meme! L’adresse ancienne était à Sabarmat, près Ahmedabad.

Mais je pense qu’en ce cas vous feriez bien d’accompagner d’une somme offerte pour l’oeuvre des intouchables, à laquelle Gandhi conserve auch moment toutes ses forces. […]“.

buy now

Rolland, Romain

French poet and Nobel laureate (1866-1944). Autograph letter signed ("Romain Rolland"). Villeneuve (Vaud). Large 8vo. 2 pp. on double leaf.
$ 2,704 / 2.500 € (47181/BN31925)

To André Malraux, on the role both of them play in a (political?) movement: "C'est à n'y pas croire, que 'Front Mondial' ne publie pas vos Appels! Non, je ne le savais pas, je suis trop loin, on ne m'écrit guère que quand on a qqchose à me demander. Et j'ai toujours insisté pour qu'on vous priât d'assumer dans votre mouvement un rôle actif de premier plan. Ce rôle que, pour de multiples raisons (de santé, d'éloignement, d'occupations) je ne puis remplir que très insuffisamment. La seule considération qui m'arrête est la crainte qu'on vous dérobe trop de votre temps.

Vous le donnez déjà si généreusement! En vérité, nous sommes trop peu pour faire face à tous les fronts de la bataille. Il nous faut former des équipes. - Mais je sais bien que vous êtes irremplaçable. J'aime et j'admire votre esprit, votre art, votre énergie. Je ne vous ai jamais dit quel prix j'attache à votre sympathie. Je vous serre la main affectueusement [...]". - Right edge with small tear; traces of folding..

buy now

Rolland, Romain

Schriftsteller (1866-1944). Eigenh. Brief mit U. O. O. 2 SS. auf Doppelblatt. 8vo.
$ 919 / 850 € (938127/BN938127)

In französischer Sprache an an einen namentlich nicht genannten Adressaten.

buy now

Rolland, Romain

Schriftsteller (1866-1944). Albumblatt mit eigenh. U. Wien. 1 S. 8vo.
$ 162 / 150 € (938128/BN938128)

buy now

sold

 
Rolland, Romain

Eigenh. Brief mit U.
Autograph ist nicht mehr verfügbar

To one Monsieur Schlüter (editor of "Pantheon: Werke der Nobelpreisträger", Leipzig 1928), apologizing for not being able to write the preface to the above cited anthology and referring him to the Nobel Committee: "Je regrette sincèrement de ne pouvoir écrire la Préface que vous me demandez pour votre Anthologie. Les tâches multiples et pressants qui m'occupent ne me permettent pas de m'en distraire.Pourquoi ne demanderiez-vous pas cette Préface au secrétaire du Nobelkommitté Svenska Akademiens, Stockholm? Mieux que personne, il serait désigné pour présenter au public les divers écrivains européens que le Comité Nobel a élus. Chaque élection est d'ailleurs accompagné d'une publication par le Comité d'un excellent rapport sur les auteurs et les œuvres. Il n'aurait qu'à résumer et fondre ensemble ces rapports [...] P. S. Sur votre liste, il est question des ‚Gedichte' de Prudhomme. En France, nul ne reconnaîtrait le poète dont il s'agit. Il faut toujours le nommer: Sully-Prudhomme".


Rolland, Romain

4 eigenhändige Briefe, 1 eigenhändige Briefkarte, jeweils mit Unterschrift, u. 1 Fotokarte mit eigenhändiger Widmung.
Autograph ist nicht mehr verfügbar