Henri Matisse

French artist, 1869-1954

Matisse was known for both his use of colour and his fluid and original draughtsmanship. He is commonly regarded, along with Pablo Picasso and Marcel Duchamp, as one of the three artists who helped to define the revolutionary developments in the plastic arts in the opening decades of the 20th century, responsible for significant developments in painting and sculpture. Although he was initially labelled a Fauve (wild beast), by the 1920s he was increasingly hailed as an upholder of the classical tradition in French painting. His mastery of the expressive language of colour and drawing, displayed in a body of work spanning over a half-century, won him recognition as a leading figure in modern art.

Source: Wikipedia

Matisse, Henri

French painter (1869-1954). Autograph Letter Signed. Issy. 8vo. 3 1/2 pp. On mourning letter paper.
$ 8,528 / 7.500 € (61500)

To Auguste Bréal (1875-1938) reporting his return to Issy, some photographs, and personal news: "I have been back here in Issy since Saturday. I found the weather here beautiful, but the cold excessive -however, the sun has not stopped shining, and for Paris, that is superb. You can well imagine, everyone has been happy to see me again. I am delighted that the beautiful days in Seville cause you to look forward to the spring. I recall them very well and enjoy them in recollection. And that Imperio, does she really dance so very, very well? As well as Dora? I would have liked to have seen her to make comparisons.

I looked around for new dances in Madrid, but there were nothing but commonplace offerings -just as in Barcelona. I found this latter city quite ugly, in spite of the magnificent landscape that surrounds it. It is in Barcelona that I came across the ugliest house I have ever seen. You cannot imagine anything so obviously hideous. It made me think of 'Le Gran Catalan du Cercel' which Barcelona regretted. How different Andalusia is from all that!".

buy now

Matisse, Henri

French painter (1869-1954). Autograph letter signed. Lyon. 4to. 1 p.
$ 2,843 / 2.500 € (74684)

To the French writer Henry de Montherlant (1895-1972). Matisse was hoping that Montherland still is in Nice when he gets there: „[…] Je crains si vous partez de ne pas vous voir avant longtemps. Moi je suis toujours ici à contre cœur. Je devrais être à Nice, déjà arrivé il y a une semaine – mais un rhume grippal avec une menace d’otite […] m’a obligé de rester encore […]“. About the fever he was suffering from „je suis presque sourd d’une, n’entends pas beaucoup de l’autre ».

Il espère partir à la fin de la semaine : « j’ai la tête comme bourrée de coton – je commence à me décourager […]“ - Some age toning to paper; repair to the verso of the paper and paper wrinkling..

buy now

Matisse, Henri

French painter (1869-1954). Autograph letter signed. Vence. 4to. 2 pp. 8vo. 4pp.
$ 5,117 / 4.500 € (74685)

Interesting letter to the French writer Henry de Montherlant (1895-1972) about the collaboration of two projects that Monterlant proposed to Matisse. He is happy to have been able to help Montherlant to fight his insomnia. He encourages him to do gymnastics and promises not to talk about homeopathy anymore, since he does it perfectly, that this medicine is not yet recognized „et même niée par les pontifes de l’Académie“. - Then he comes to Montherlant's project around photographs of female nudes: „Votre départ sur les photos de nus féminins m’amuse“.

It will not be easy to make a book, „tout au plus une préface pour une édition de reproductions de ces [alluring erased] beautés. Les photos sont évidemment éloquentes […] elles peuvent parler à l’esprit, et aux sens, ou bien à un seulement et aux autres exclusivement. Votre rôle de commentateur est d’expliquer par quel bout ils nous touchent, le bout noble“. He can not be of help „Je ne pourrais rien en dire avec des mots, ça c’est pour vous. Je pourrais en tirer des dessins qui dégageraient l’essence des choses que j’y verrais. Mais ça c’est une œuvre assez importante. Voyez une série de photos dont la qualité essentielle serait dégagée par Montherlant & Matisse. Si j’étais plus jeune, je veux dire seulement si je n’avais tant de choses sur la planche pour mes dernières années!“ He could possibly realize this idea with Despiau „le subtil“ or Mariette Lydis „la suave“. About another illustration project „traité d’astronomie“, he points out to him three Dürer engravings of the hemispheres and zodiac signs on the tropics of the terrestrial sphere: „Que pourrais-je faire de plus? Une illustration d’un manuel d’astrologie dont vous imagineriez un texte phantaisiste et rabelaisien! ça colle?“. He proposes to Montherlant to send him the portrait he has made of him..

buy now

Matisse, Henri

peintre et sculpteur (1869-1954). Autograph document signed. 1 p. in-12 oblong. Au verso d'une photographie d'un tableau (tampon du studio Yves Hervochon).
$ 9,665 / 8.500 € (49287/BN33621)

Certifiying that the painting pictured on the reverse is not in his own hand: "Je certifie que ce tableau n'est pas de moi. Selon mon droit j'en ai gratté la signature". - Accompanied by the forgery in question (an oil painting on canvas).

buy now

Matisse, Henri

French artist (1869-1954). Autograph letter signed. N. p. 4to. 2 pages.
$ 10,802 / 9.500 € (72686/BN46613)

To his friend, the French writer Henry de Montherlant. Matisse regrets not being able to receive him in the evening, as he has had a "spasm crisis which tired me much": "[...] mes journées sont souvent longues et le soir je dois renoncer à des visites qui prépareraient une nuit d'insomnie, d'autant plus certaine que visiteur serait plus intéressant. Aujourd'hui j'ai supporté un examen radiographique qui m'a brisé. En somme, je me trouve surtout en lutte avec les médecins [...] Ma fille que j'ai fait appeler m'aide heureusement dans cette lutte difficile et délicate.

Au fond je me sens très bien, et aucune urgence ne me paraît indiquée. Comme je ne prends que des bouillies pour désenflammer l'intestin et des oranges (vitamines), j'ai forcé un peu trop sur les oranges, qui par leur aciditée m'ont dérangé l'intestin qui allait au mieux. Au lieu de reconnaître la cause vraie de ce petit accroc, les médecins y voient un motif de hâter l'intervention. Je ne les crois pas malhonnêtes mais simplement un peu trop excités à l'action. Le chirurgien est un père coupe toujours. Le médecin traitant est fils d'italiens et menacé par le nouveau régime a l'air de ne pas vouloir contrarier ce chirurgien établi solidement à Nice. Le 2e médecin est juif tremble dans ses culottes et se range de l'avis du plus fort. - Il a dit à ma fille, moi j'ouvrirais pour voir ce qu'il y a dedans. Au fond tout ça est rigolo. Il suffit de savoir se défendre - et pour ça je suis assez fort quand je ne fais pas de tableau - ce qui est le cas [...]"..

buy now

sold

 
Matisse, Henri

7 e. Briefe und 2 e. Brieffragmente, alle mit U. („Henri Matisse“, „Henri“, „H. M.“ oder „H“).
Autograph ist nicht mehr verfügbar

Henri Matisse (1869–1954), Maler. 7 e. Briefe und 2 e. Brieffragmente, alle mit U. („Henri Matisse“, „Henri“, „H. M.“ oder „H“). Zusammen 33½ SS. auf 19 Bll. (Gr.-)8°. Mit drei Federskizzen (davon eine auf einem separaten Blatt). Sevilla und Tanger, 1910 bis [1912]. – Frühe und inhaltsreiche Reisebriefe an seine Frau Amélie (ein Brief zugleich an die Galeristin Berthe Weill) mit vielen Mitteilungen und Aufträgen: „[...] Je me porte en ce moment tout à fait bien et suis impatient de me mettre au travail. J’ai loué comme je te l’ai dit un atelier Argote de Molina 19 [...] un très bel atelier pour 1 mois pour 40 pesétas et je compte me mettre à la 1re n[ature] morte de Itsch.[oukine] lundi. Je suis d’aplomb vraiment et j’espère faire du bon travail [...] Quant à ce que tu me dis de Purrmann, je pense que tu l’emballe un peu, et je crois que cette folle d’Olga aurait mieux faite de taire à ce qu’elle t’a raconté [...]“ (Br. v. 16. Dezember 1910 aus Sevilla). – „[...] J’ai terminé une grande nature morte, que je pense bonne. J’ai reçu une lettre de Itschoukine qui me dit que ses décorations sont placées et que l’effet n’est pas mauvais, qu’il les trouve intéressants, mais que le public est contre – enfin il a confiance et il espère triomphes. Il me demande de lui faire 3 nouveaux panneaux de deux mètres ½ sur 2 comme la décoration de salle à manger rouge [...]“ (Br. v. 29. Dezember 1910 aus Sevilla). – „[...] De plus voyant le temps magnifique [...] et trouvant beaucoup de motif pour peindre, Itschoukine me commendant 2 natures mortes je les ai [...] faites, avec probablement autre chose pendant les mois que je pouvais rester [...]“ (Br. v. 31. Dezember 1910). – „[...] Pour les grands décorations je suis content qu’elles ne fassent pas mal. J’en avais peur à cause de l’escalier. L’avenir sera le reste. En tout cas j’ai fait ce que j’ai pu. Mais l’annonce de trois panneaux nouveaux ne m’a pas trop enchanté, il est vrai qu’ils sont plus petits ou moins grands [...]“ (Br. v. Januar oder Februar 1911 aus Sevilla). – „[...] Je commence à reprendre contact avec Tanger – car depuis mon arrivée, je ne retrouvais plus le Tanger que j’ai laissé au printemps et je ne voyais pas encore autre chose. Je me disais si ça ne vient pas je repars vivement. Mais aujourd’hui j’ai vu choses épatantes et je crois que ça va marcher. Tous les petits endroits que je connaissais sont changés, il n’y a plus les fleurettes qui étaient partout sur les murs, sur le petit Marabout de la Casbah par exemple tout est sec, les pieds de colline qu’on voyait du petit café arabe sont roux, l’herbe est brûlée [...] c’est tout à fait inattendu, les arômes, les cris sont tout à fait disparus [...]“ (Tanger, wohl Ende 1912). - Außer dem genannten Matisse-Sammler Sergej Schtschukin, der bei dem Künstler zwei große Dekorationen, „La danse“ und „La musique“, in Auftrag gab, werden noch andere Personen aus Matisses Umgebung erwähnt, darunter Auguste Bréal, Albert Marquet und Jean Puy. – Zumeist auf Briefpapier mit gedr. Briefkopf „Circulo de labradores y propietarios Sevilla“; zwei Schreiben ohne Anrede dienten möglicherweise als Zusatzblätter zu Briefen. – So frühe Briefe im Handel von großer Seltenheit.


Matisse, Henri

7 e. Briefe mit U.
Autograph ist nicht mehr verfügbar

Henri Matisse (1869–1954), Maler. 7 e. Briefe mit U. („Henri“, „H. M.“ oder „H“). Nizza, 18. Januar 1922, bzw. o. O. u. J. Zusammen 22½ SS. auf 12 Bll. (Gr.-)8°. Mit 1 Federskizze. – Unveröffentlichte, zumeist undatierte und auf Reisen (darunter wohl auch nach Nordafrika) flüchtig hingeschriebene, äußerst inhaltsreiche Briefe an seine Frau Amélie, mit zahlreichen Mitteilungen, Aufträgen, der Erwähnung eigener wie fremder Arbeiten und von mehreren Bekannten, so etwa Hans Purrmann und Mitglieder der Familie Stein: „[...] Il faudra que je m’occupe pour trouver sur la place Messine un coin pour travailler, soit au Casino ou une fenêtre – je devais possible retenir une place par le retour, car il y aura du monde quoique la saison n’est pas brillante. – Je vois lentement les peintures de Jean [sein Sohn] – mais je les aime de plus en plus – j’y vois une grande force – C’est seulement aujourd’hui que j’ai estimé le N. M. avec les graines de palmier [...] Je l’ai piquée au mur ce matin – et maintenant j’y trouve de très grands qualités [...]“ (aus dem sechsseitigen, mit „Dimanche“ überschriebenen Brief, S. 6). – „[...] Je crois qu’il me serai nécessaire d’aller à Ravenne et je compte emmener Marguerite [seine Tochter]. Mais il faudrait que tu m’envoie mon pardessus vert [...] mon Bedeker [sic] sur l’Italie, il doit être dans l’atelier ou dans mon chambre [...]“ (aus dem mit „lundi“ bezeichneten Brief, S. 6). – In einem Brief aus Nizza vom 18. Januar 1922 berichtet er: „J’ai reçu une lettre d’Ebstein me demandant d’écrire à Georges [Rouault?] pour lui demander de prêter ses toiles pour l’exposition, disant que la chose venant de moi aurait plus de poids. Il dit aussi que Georges n’a pas l’air au courant de cette exposition. Il dit aussi que lui a beaucoup à faire pour l’exposition – catalogue [...] etc, et tout cela après le partage. C’est à dire qu’il ne veut pas faire l’exposition comme l’année dernière, c’est à dire partager les ventes avec Georges [...] J’ai répondu à Ebstein [...] et j’ai écrit à Georges pour lui rappeler notre projet [...] Aujourd’hui j’ai fait une toile de 15 – Une fenêtre encore que je crois très fine d’harmonie – La mer grise – et Henriette debout avec une robe en [...] [unleserlich] blanche rayée bleu [...] elle tient derrière le dos un livre jaune à la main [hierzu enthält der Brief eine Federskizze] – Je vais envoyer les dimensions à Ebstein [...]“. – Wertvolle Sammlung mit vielen Informationen zu Leben und Werk des Meisters.


Matisse, Henri

E. Brief mit Initialen
Autograph ist nicht mehr verfügbar

Henri Matisse (1869–1954), Maler. E. Brief mit Initialen. Wohl Sevilla, 22. Dezember 1910. 2 SS. auf Doppelblatt. Gr.-8°. – An seine Mutter mit der Bitte, ihm häufiger zu schreiben, und mit Nachrichten über seine Gesundheit und das Wetter: „Moi, je suis moins énervé qu’hier, j’ai très bien dormi cette nuit. Je pense que mon séjour ici me fera beaucoup de bien, à la condition que je ne m’ennuie pas – pour cela écrivez régulièrement. […] Je sais d’après les journaux qu’il fait très mauvais temps à Paris. Ici, le temps est beau quoiqu’un peu troublé aujourd’hui [...]“. – Auf Briefpapier mit gedr. Vignette.


Matisse, Henri

E. Brief mit U.
Autograph ist nicht mehr verfügbar

Henri Matisse (1869–1954), French artist. Autograph letter signed. Paris, September 12, 1950. 2 pp. Small 4°. – To his friend Pauline Schyle in Papeete, Tahiti: „[...] Je n’ai pas encore vu votre soeur – j’espère la voir avant de quitter Paris, pour m’occuper de vos fleurs. Elle est dans un des plus beaux pays de France – et ne peut le lâcher [...] Je ne retrouverai plus en Papeete que j’ai aimé mais un tas de bâtiments qui feront de plus en plus de Tahiti un pays comme un autre [...] Il perd son charme en perdant son innocence [...]“.


Matisse, Henri

E. Brief mit U.
Autograph ist nicht mehr verfügbar

Henri Matisse (1869–1954), painter. ALS. Nice, 14. IV. 1943. 1¼ p. Larger 4to. – To the art critic Bernhard Degenhart (1907–1999) regarding the series „Thèmes & Variations“, that has been published the very same year, a collection of 158 drawings, Matisse produced during 1941 and 1942: „L’attention du Musée de l’Albertine me flatte beaucoup – Je n’ai pas ici de lithographies; mais je vais recevoir dans quelques semaines plusieurs suites de dessins qui sont été publiés dans un ouvrage intitulé ‚Thèmes & Variations’. Je vais bien avoir parlé de cet ouvrage au Docteur [Werner] Haftmann lorsqu’il est venu me voir – Je crois qu’alors vous pourrez trouvez matière à votre curiosité, et que votre dérangement ne sera pas regretté [...]“.


Matisse, Henri

E. Albumblatt mit Widmung und U.
Autograph ist nicht mehr verfügbar

Henri Matisse (1869–1954), painter. Autograph quotation signed. Nice, 30. VII. 1943. 1 p. Double sheet. 4to. – The inscription for the art critic Bernhard Degenhart (1907–1999): „Les plus grands ennemis d’un artiste sont ses mauvais tableaux. | Henry Matisse“.


Matisse, Henri

Eigenh. Bildpostkarte mit U.
Autograph ist nicht mehr verfügbar

To Michelle de Freston in England, thanking for a packet full of delicacies: "Les gouttes de neige sont delicieuses - et les boeufs! | H. Matisse | vous remercie".