Sylvio Lazzari

Lazzari, Sylvio

French composer (1857-1944). Autograph postcard signed. Chambourg-sur-Indre. 31.07.1921. Oblong 12mo. 1 p. With autograph address.
$ 188 / 180 € (82723/BN54018)

To a Madame Poulalion, informing her about the summer plans of the French composer Aristide Hignard (1822-98): "Chère Madame, je ne suis pas en correspondance avec M. Hignard; mais je sais qu'il doit venir à Paris vers le 15 août. Pourquoi, étant pressée, ne lui écriviez vous pas directement, ne serait-ce que pour lui dire que vous attendez sa visite dès son arrivé à Paris. Car je sais qu'il a l'intention s'aller passer les jours de chaleur en Bretagne. Mes meilleurs souvenirs pour vous et M.

Poulalion [...]". - Born in Bolzano, South Tyrol, Lazzari came to Paris in 1882 to study at the Conservatory under Ernest Guiraud and César Franck. Encouraged by Ernest Chausson and Franck, Lazzari settled permanently in France and obtained French citizenship in 1896. He held several official positions, including president of the Wagner Society (from 1894) and choirmaster at the Opéra de Monte-Carlo. - On postcard with a photograph of "Château de Chavigny-Chambourg". Chafed in the upper right corner due to the removal of the stamp..

buy now

Lazzari, Sylvio

French composer (1857-1944). Autograph letter signed. Bière. 29.08.1896. 8vo. 1 page.
$ 251 / 240 € (82806/BN54126)

To the cellist and conductor Achille Kerrion (1868-1939), whose success as a director of the orchestra of the 1896 "Exposition du théâtre et de la musique" is discussed even in the most isolated valleys of Switzerland, asking him to play at least a single one of his pieces after learning that he is performing works by Théodor Dubois (1837-1924) and Paul Hillemacher (1852-1933): "Puisque dans les vallons les plus reculés de la Suisse on ne parle plus que des succès du jeune et brillant chef d'orchestre de l'Exposition du Théatre - j'ai nommé Achille Kerrion - et puisque j'ai lu aussi que vous mettez votre talent au service des grands honneurs tels que Dubois, Hillemacher etc., en les festivalant [!], ne pouvriez-vous pas au moins jouer un morceau d'un nommé Lazzari, qui fait aussi un peu de musique dans les moments perdus? Que dites-vous de cette proposition, cher ami? [...]".

buy now