Georges Clemenceau

Clemenceau, Georges

französischer Staatsmann und Premierminister (1841-1929). ALS ("GClemenceau"). Paris. 1½ SS. auf Doppelblatt. Gr.-8vo.
$ 398 / 350 € (32007/BN22100)

To the wife of the French journalist Jacques St. Cère: "Je vois dans le Jour que vous avez enfin obtenu gain de cause et que votre mari va entrer à l'hopital[!]. C'est un grand point. Je suis d'autant plus heureux que vous ayez réussi que l'insuccès de la démarche de M. Becque ne me faisait pas prévoir ce résultat […]".

buy now

Clemenceau, Georges

französischer Staatsmann und Premierminister (1841–1929). Eigenh. Brief mit U. („GClemenceau“). Paris. 1 S. Kl.-8vo. Mit eh. Adresse (Faltbrief).
$ 341 / 300 € (32010/BN22105)

An die Gattin des Journalisten Jacques St. Cère mit der eiligen Mitteilung, daß sie ihn morgen bei sich zu Hause zwischen 10.30 Uhr und 14.30 Uhr erreichen könne. Leider könne er sie nicht der Person empfehlen, von der sie gesprochen habe, aber vielleicht habe er einen guten Rat für sie: „J’ai un hate[!] de vous informer que vous me trouverez chez moi demain de 10 h ½ à 2 h ½. Je ne pourrais malheureusement pas vous recommander à la personne dont vous me parlez, mais il me sera peut-être possible de vous donner un bon conseil [...]“. – Mit kleineren Randläsuren und Einrissen.

buy now

Clémenceau, Georges

homme d'état (1841-1929). Article manuscrit + épreuves corrigées. S. l. 4p In-4 (120 lignes environ) et 3p In-4.
$ 3,411 / 3.000 € (45202/BN31476)

Jusqu'au bout: Très bel article de 4 pages manuscrites, avec corrections auquel on joint les épreuves, 3 pages avec de nombreuses corrections et une note "2-3 sept. 14 jour du départ pour Bordeaux". Dans cet article, Clémenceau évite les critiques "qui [lui] ont paru plus dangereuses qu'efficaces dans le moment présent". Il mentionne les premiers mensonges allemands affichant "sur les murs de Valenciennes un placard pour annoncer une grande victoire de ses alliés" quand l'Autriche subit une lourde défaite.

On y voit aussi le jusqu'au-boutiste qui s'affirme, car "nous avons une population mâle valide où nous pouvons puiser encore un très long temps" et la dernière phrase se termine par les mots du titre: "A chacun son devoir et que nul ne s'arrête avant d'avoir fait le don complet de lui-même jusqu'au bout, jusqu'au bout". - Exceptionnel document. - Petites déchirures sans manque sur les épreuves, 2 des 4 pages manuscrites coupées anciennement en 2 entre des paragraphes. L'article est écrit au dos de feuilles à en-tête du Sénat..

buy now

Clémenceau, Georges

homme d'état (1841-1929). Article manuscrit signé + épreuves corrigées. S. l. 5p In-4 (150 lignes environ) et 5p In-4.
$ 3,980 / 3.500 € (45203/BN31477)

Le calvaire - A monsieur le Duc d'En-face: Très bel article de 5 pages manuscrites, avec corrections auquel on joint les épreuves, 5 pages avec de très nombreuses corrections. Dans cet article, il semble qu'il s'adresse au (3e) duc de Blacas (En-face rimant avec Blacas est peut-être aussi une manière de le nommer), Guy-Pierre de Blacas d'Aulps. C'est le seul personnage qui peut correspondre à ces lignes. Clémenceau s'adresse à ce député qui eut "le comte de Chambord, Mac Mahon, le duc de Broglie, Batbie, la duchesse d'Uzès et ses millions, Boulanger et sa revue, Briand, consul à pied, Poincaré votre dernière union".

- Très bel article, d'un ton légèrement moqueur sur les attitudes, paroles et amitiés du duc d'En-face. Il avait prévu que le duc, qui avait soutenu Poincaré, le critiquerait et lui avait dit "Qui sait? Je le défendrai peut-être, un jour, contre vous". - Exceptionnel document. Une page manuscrite coupée anciennement en 2 entre des paragraphes. Nombreuses phrases modifiées dans les epreuves..

buy now

sold

 
Clemenceau, Georges

E. Brief mit U.
Autograph ist nicht mehr verfügbar

Georges Clemenceau (1841–1929), französischer Staatsmann und Premierminister. E. Brief mit U. („GClemenceau“). Paris, 19. Dezember 1877. 2½ SS. auf Doppelblatt. 8°. – An einen namentlich nicht genannten Adressaten. – Mit einer weiteren, jedoch nicht identifizierten U. – Auf Briefpapier mit gedr. Briefkopf der Chambre des députés. – Beiliegend einige Bll. Zeitungsausschnitte.


Clemenceau, Georges

E. Brief mit U.
Autograph ist nicht mehr verfügbar

Georges Clemenceau (1841-1929), franz. Staatsmann, Ministerpräsident. E. Brief m. U. (Paraphe), o. O. u. D. „B. Jeudi“ [30. Juli 1925], 2 Seiten gr.-4°. Montagespuren. Mit Umschlag. An seine Freundin Marguérite Baldensperger in Saint-Dié-des-Vosges, deren Ankunft er voller Ungeduld erwarte. „Je veux bien pleurer sur la sous-préfète et ses carottes, mais je crains fort qu’il n’y ait de plus grandes misères dans le monde et les sous-préfèts eux-mêmes ne sont que des carottiers dont la France pourrait se passer. Cela dit, je plains la pauvre femme et je consens à ce que son mari soit guillotiné. Tres difficile de s’attendrir sur des ,pauvres‘ à 17000 francs de rente. D’une manière générale je crois bon de canaliser nos pitiés. Autrement, nous perdrons avec les uns ce qu’il faudrait réserver à d’autres […]“ Im folgenden über die Arbeit an einem Buch (wohl dem im nächsten Jahr erscheinenden „Démosthène“). „[…] Je vous répète que c’est pour mes dernières corrections que je réclame une dactylo. J’ai 98 pages tout net. Cela doit être plus que suffisant. J’ai horreur des développements inutils. Je concentre au lieu de diffuser […]“