Georg Bernhard Bilfinger

Bilfinger, Georg Bernhard

philosopher, mathematician, theologian and architect (1693-1750). Autograph letter signed. Stuttgart. Folio. 4 pp. on bifolium.
$ 2,765 / 2.500 € (940688/BN940688)

To an unidentified "Monsieur", telling him that he has been in contact with the Academy of Sciences in Paris, whose Physics prize he won in 1720, and which only accepts a limited number of foreigners. Bilfinger explains that he has heard of the death of Herman Boerhave, a member of the Academy, in Leiden. Therefore, he has written to the physicist Jean-Jacques d'Ortous de Mairan (1678-1771) to recommend him as foreign candidate for the next election. Bilfinger begs the recipient to confirm the receipt of his letter before these news go public in Paris or Stuttgart.

Further, Bilfinger requests detailed information regarding the application procedure, expressing what a great honour it would be to be a member of the Academy: "Il y a du tems, que je suis en relation avec l'Académie des Sciences à Paris; ayant même été couronné du prix de Physique, l'An 1720. Cet Académie a un certain nombre d'Étrangers Associés, qu'elle ne surpasse pas. C'est pourquoi je ne me suis jamais mis sur le lang. Mais ayant appris, que Mr. Boerhave, qui était de cette Académie, mourut le 23. Sept. à Leide, j'ecrivis par l'ordinaire dernier à Mr. D'Ortous de Mairan, Académicien Pensionaire, qui me connoit depuis long tems, & le priai de me nommer entre les competiteurs étrangers à la prochaine élection; étant persuadé, qu'il faut se déclarer d'avance. Comme je ne suis pas sur, si la lettre lui sera rendue, puisque je n'y ai pas mis d'addresse particuliere, je vous prie, Monsieur, de me faire la grace de vous en informer, [...] cependant que cela transpire au public, soit à Paris, soit à Stouccard. Je serois ravi, d'apprendre, s'il faut un Pro Memoria, pour le presenter à l'Académie; ou s'il faut s'adresser en même tems à quelque personne de la Cour; puisque c'est le Roi, qui choisit entre les sujets, que l'académie propose. Je n'y gagne rien que l'honneur d'être d'une compagnie, que j'estime infinèment. J'ai refusé des places dans d'autre Societés; & je demande une dans celle ci. C'est, que j'aime mieux d'être d'un petit nombre choisi, que d'un autre plus grand, & moins choisi. Vous me ferés, Monsieur, infinèment du plaisir, si vous voulés bien m'informer dans trois mots de ce, que Monsr. de Mairon trouve à propos [...]". - Bilfinger was the most important member of the regency council that was formed in 1737 as Carl Eugen inherited the regency as a minor. He retained his influence even after 1744, when Carl Eugen's accession. - Traces of old folds, two small needle holes, one tiny burnt hole. Browned. With near-contemporary biographical notes on Bilfinger in ink on the final page..

buy now