Paterne Berrichon

Berrichon, Paterne

ecrivain (1855-1922). Poème autographe signé, titré « La Voûte ». s.l.s.d. 8vo. 2 pages.
$ 3,983 / 3.500 € (44902)

Superbe poème de 10 strophes (soit 40 vers en alexandrins) avec de très nombreuses variantes par rapport à la publication définitive des « Poèmes décadents », chez Vanier en 1910. Marques du typographe au crayon bleu. « Si tu pleures, là bas, dans le flot des clameurs Dont la houle s’écroule es ombres de ma cage, Sur mon seul souvenir choient-ils, ces pleurs calmeurs, Blancs remords d’un Péché que l’exil noir saccage ? Si tu vis, oublieuse (oh vite !) du présent De moi qui fut tien plus que ton très cher toi même, L’émail de ta denture est-il aussi luisant Qu’aux jours où tu riais ce triomphant : Il m’aime ? Si tu chantes (...) Mais s’est fixé soudain ton œil atrocement.

Immobile et muette ainsi qu’une statue, Regarde donc le coin de ta pensée où ment La vision de moi s’expirant qui te tue... ».

buy now

Berrichon, Paterne

ecrivain (1855-1922). Poème autographe signé, titré « O Salutaris Hostia ». s.l.s.d. 8vo. 1 page.
$ 3,983 / 3.500 € (44913)

Superbe sonnet, en alexandrins, dédié à Stéphane MALLARME. « Confident subtil des mystiques hystéries, L’Encens silencieux en la moiteur du soir Chuchote seulement aux ors de l’ostensoir Le rut spirituel des vierges chairs flétries ; La net enténébrée où la foi vint s’asseoir Exalte le Mystère au chœur des rêveries Et l’Hostie …. Coupant les oraisons brûlantes des ascètes, Se taisent mariés à des plaintes discrètes, Comme de gros baisers d’Enfant-Jésus au sein. »

buy now